Ce qu'il faut savoir sur l'angine de poitrine

Qu'est-ce qu'une angine de poitrine ?

Une angine de poitrine est une trouble provisoire du flux de sang oxygéné vers le cœur peut entraîner une douleur ou une gêne thoracique. Une oppression, une sensation d'essoufflement ou une sensation de picotement qui survient au centre de la poitrine, derrière les pectoraux sont les principaux symptômes de l'angine de poitrine ou de l’angor.

L'angine de poitrine est causée par une diminution de l'apport sanguin (et donc d'oxygène) au cœur, diminution qui peut rester suffisante au repos, mais devenir insuffisante lorsque le muscle cardiaque a besoin de consommer (efforts, phase digestive, froid, stress émotionnel).

Cette condition résulte généralement d'une maladie athérosclérotique, qui génère de la plaque à l'intérieur des artères coronaires, réduisant leur lumière et limitant le flux sanguin.

Quels sont les symptômes de l'angine de poitrine ?

L'angine de poitrine est la condition au cours de laquelle le cœur montre qu'il exige plus d'oxygène.

L'individu qui en souffre devrait cesser de faire quoi que ce soit pour se relaxer et prendre des traitements.

Vous risquez d'avoir un rythme cardiaque anormal, une crise cardiaque ou un arrêt cardiaque au cas où vous ne le guérissez pas.
L'angine de poitrine survient plus fréquemment avec des douleurs thoraciques, de type oppressant ("poids") ou constricteur ("morsure") au centre de la poitrine, pouvant parfois irradier vers les épaules, les bras, les omoplates, le cou, jusqu'au maxillaire et l'épigastre (la partie supérieure et médiane de l'abdomen). L'irradiation n'est pas toujours présente, son absence ne peut donc pas être considérée comme un motif de tranquillité pour le patient ou pour le médecin qui se prête à poser le diagnostic.

La douleur peut être d'intensité variable et s'accompagner de nausées, d'une sensation d'évanouissement, de sueurs froides et de battements cardiaques.

Des symptômes atypiques tels que des douleurs épigastriques isolées ou une aggravation de la dyspnée (difficulté à respirer) peuvent survenir chez les patients âgés.

Le diagnostic de l'anomalie 

Le diagnostic d'angine de poitrine repose sur les caractéristiques des symptômes, sur la présence et le nombre de facteurs de risque (probabilité de maladie) et sur l'utilisation de certains tests instrumentaux :

  • L'électrocardiogramme de repos
  • Radiographie pulmonaire
  • ECG d'effort (de préférence associé à des méthodes d'imagerie telles que l'échocardiographie ou la scintigraphie myocardique, enregistrées pendant l'effort)
  • L'échocardiogramme
  • Tomodensitométrie coronaire

Le traitement de l'angor en Tunisie

Le traitement d'angor stable

En cas d'angor stable, la thérapie vise à :

  • Réduire les épisodes de douleurs thoraciques
  • Ralentir la capacité d'agrégation plaquettaire
  • Ralentir la progression de la maladie athéroscléreuse
  • Améliorez votre style de vie

Le traitement d'angor instable

Si vous souffrez d'angor instable : 

La présence d'un angor instable signifie qu'une ou plusieurs plaques d'athérosclérose sont entrées dans une phase d'instabilité pouvant entraîner une crise cardiaque. L'instabilité se traduit « anatomiquement » par la rupture de la plaque d'athérosclérose ou son ulcération.

Le traitement pharmacologique est comparable à celui de l'angor stable, mais avec une intervention beaucoup plus décisive, visant notamment à contrôler la formation du thrombus, qui survient pour « réparer » la plaque qui s'est rompue.  

Dans ces cas, en outre, il est indiqué de recourir à un examen coronarien, d'identifier la lésion "coupable" et, si nécessaire, de la traiter par angioplastie pour rétablir un débit adéquat à l'intérieur de la cuve.

4