blog image

Afin d’effacer les complexes physiques et se réconcilier avec son corps, plusieurs personnes ont pris le relais de la chirurgie esthétique.

Prendre une décision pour reformer le nez, augmenter le mammaire, tirer les traits n’est pas fade. Des études de l’université du Wisconsin (États-Unis) sont effectuées afin de savoir si le fait de recourir à la chirurgie esthétique peut avoir un lien avec des complexes vécues pendant l’enfance.

Pour l’étude, on compte 100 personnes ont réalisé une chirurgie esthétique notamment celles qui ont fait une rhinoplastie ont répondu à un questionnaire qui porte sur l’enfance. Ainsi, 80% d’entre eux ont approuvé avoir été victime de violences physiques, psychologiques durant leur enfance.

Chirurgie esthétique et psychologie

Lifting, lipofilling, botox,  liposuccion, et tant d’autres,  la chirurgie esthétique bien qu’elle apporte pour la grande majorité un réel avantage de « bien-être » et le retour de l’estime de soi, elle n’est pas un acte facile. Dans un contexte psychologique, aucune procédure chirurgicale sur le corps n’est gratuite. Chaque demande chirurgicale cache des sentiments, quels sont les enjeux psychologiques associés à la chirurgie esthétique ? Parce que toucher à son corps, à sa morphologie c’est toucher à ce qui fait ce qui nous sommes, à notre existence personnelle.

Correction des défauts

Le but de la chirurgie esthétique et plastique de la chirurgie réparatrice est de remédier aux imperfections ou les complexes d’une ou de plusieurs parties du corps et du visage. Beaucoup ou peu, ces éléments jugés inesthétiques forment souvent des complexes. Plus au moins profondes et affligeantes, chez certaines personnes, ces imperfections sont une source de mal-être, et même briser l’estime de soi…   

Il semble évident que réduire ou corriger ces imperfections, allant de la malformation congénitale au petit défaut d’une façon définitive permet de se réconcilier avec son corps, avec soi, et donne un sentiment d bien-être parce que l’apparence physique influence beaucoup la confiance en soi. Cette partie de notre corps  sur laquelle nous concentrons est source de complexe.  Comme nos l’avons déjà mentionné, des études scientifiques affirment que la chirurgie plastique permet aux personnes insatisfaites de leur apparence de se sentir mieux et soulagées.

  Chirurgie esthétique : se rassurer à tout prix

Il y a toujours des moments dans la vie ou nous ressentons un décalage énorme, entre nos émotions intérieures et l’image que nous donne le miroir. En premier lieu, c’est l’adolescent, lorsque le corps de cet enfant commence à métamorphoser tout d’un coup, fuyant à toute emprise. Cette transition  peut être  mal vécue, en raison de toutes les hormones qui entrent en jeu à cet âge d’adolescence. En outre, c’est l’une des fameuses raisons de la chirurgie esthétique, à moins que le problème soit vraiment important à l’instar d’une poitrine volumineuse qui entraine des douleurs de dos, et également l’impossibilité de trouver des habits qui correspondent à sa taille.  Par ailleurs, ce ressenti inédit que notre corps n’est pas en accord avec qui nous sommes à l’intérieur nous suit toujours, par exemple le fait de se sentir jeune tout en se rendant compte ou l’on est plus.

Neila

neila

Votre assistante médicale

Demander devis

Réseaux sociaux