Qui n’a jamais expérimenté les (insupportables!) crampes musculaires? Cette douleur soudaine et aiguë des membres, surtout inférieurs, qui peut survenir après un effort physique excessif mais aussi, malheureusement, au repos. Les personnes âgées, en particulier, éprouvent des crampes nocturnes. Pour les jeunes, par contre, les douleurs des mollets et autres sont plus fréquentes après des activités particulièrement exigeantes.

Mais comment combattre les crampes musculaires ? Que faire dans l’immédiat ? Surtout, comment les éviter ?

À quoi sont dues les crampes musculaires

Les causes des crampes musculaires sont multiples. Ils incluent aussi la grossesse, les maladies du système nerveux, des vaisseaux sanguins, de la thyroïde, des reins. Il y a aussi les effets secondaires des médicaments et l’abus de substances.

Les causes les plus fréquentes sont cependant la déshydratation et la carence en sels minéraux, ainsi que l’effort musculaire excessif.

Et les remèdes pour les crampes musculaires – pour essayer de soulager le trouble – ils peuvent être simples et naturels.

Comment éviter les crampes musculaires


Commençons donc par ce qu’il est bon de faire pour prévenir les crampes, en luttant contre leurs causes les plus communes.

Hydratation – Pour prévenir les crampes musculaires, il est essentiel de toujours s’assurer une bonne hydratation. Buvez beaucoup, donc, surtout lors de l’exercice. Dans une alimentation saine, il est important d’introduire au moins deux litres d’eau par jour. Pour contribuer à l’hydratation, on peut aussi consommer du thé, des tisanes, des jus et des centrifugeuses faits maison.


Juste apport de sels minéraux – Pour garantir l’apport des minéraux utiles pour contrer l’apparition des crampes, il est important de manger des aliments riches en magnésium, potassium et calcium. Bref, nous apportons à la table le lait et ses dérivés, les céréales complètes, les légumes. Nous consommons au moins 4 à 5 portions de légumes et de fruits et n’oublions pas le poisson : au moins 4 fois par semaine.

Consommer des aliments riches en vitamine E – L’apparition de crampes nocturnes peut également être causée par une carence en vitamine E. Pour cette raison, il est recommandé de consommer des aliments qui en sont riches (noix, céréales complètes, asperges, avocats, fruits des bois, légumes verts et tomates).


Préparation physique – Comme les crampes surviennent souvent pendant ou après l’exercice physique, une astuce précieuse est de préparer correctement le corps à l’activité que vous allez effectuer. Avant de commencer une activité physique et après, en fait, il est de bonne habitude de faire au moins 10 minutes d’étirement pour étirer vos muscles. Quand on fait de l’activité physique avec un effort très intense, en effet, dans le muscle peut s’accumuler l’acide lactique qui ne permet pas aux fibres de s’étendre comme elles le devraient, ouvrant la voie aux crampes très gênantes.


Combattre la vie sédentaire – Rappelez-vous : les sédentaires ne sont pas exempts de souffrir de crampes musculaires. Les muscles, en effet, souffrent d’une circulation sanguine réduite. Donc, cultiver quelques bonnes habitudes est souhaitable. Chaque jour, il faut marcher au moins 30-40 minutes. Par exemple, sortez chaque jour de la maison à pied pour faire quelques courses, garez la voiture loin du lieu de destination, promenez-vous seul et en compagnie, et préférez les escaliers à l’ascenseur. Cela est également une étape importante dans la lutte contre les crampes musculaires.


Une autre (importante) astuce est de vous assurer de garder vos muscles au chaud. La chaleur locale est en effet une excellente stratégie pour la prévention des crampes musculaires, surtout chez les personnes âgées.

Comment traiter les crampes musculaires (quand elles arrivent à l’improviste)


Comment prévenir les crampes est assez clair, mais que faire pour lutter contre une crampe musculaire elle-même? Généralement, l’intervention d’un médecin n’est pas nécessaire. Il suffira de suivre quelques petites précautions :

Distension musculaire – Pour soulager rapidement la douleur dans le mollet (dans les jambes ou les pieds), il convient d’étirer le muscle et de maintenir la position allongée pendant quelques secondes, mais en faisant attention à la manœuvre qui est faite pour ne pas endommager le muscle à ce moment très rigide.


Massages – Ensuite, en libérant lentement, masser la région concernée avec un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur pour détendre la musculature en développant de la chaleur.

Remèdes de grand-mère – Enfin, il va sembler étrange, mais il ya plus d’une étude scientifique qui s’est occupé de vérifier l’efficacité d’un étrange remède de grand-mère : le Pickle juice. C’est le liquide dans lequel les cornichons sont conservés, avec un goût aigre-doux et semblable à notre saumure. Selon certains chercheurs, son efficacité est due à la présence d’acide acétique, qui réduit la durée de la crampe.


Finalement, combattre les crampes musculaires peut sembler assez simple. Mais le meilleur moyen, dans ce cas aussi, est de les prévenir.

© 2019 - Hosgan Healthcare

Ce site est créé et référencé par Sofirux

En cas d'urgence       +216 25 769 144